[mvb_row row_class= » »][mvb_column col_class= » » width= »1/1″][pos_dim]Ça fait plus d’une semaine que les conditions sont exceptionnelles dans les Grandes Jorasses. Avec Jeremy on se dit que c est le moment d’y aller il ne faut pas laisser passer cette chance, et voilà que l’on part pour la Gousseault Desmaison cette voie pleine d’histoire…

Aprés une bonne marche d’approche car le train du Montenvers, à cette période ne fonctionne plus, nous voila au pied de cette belle face vertical. Nous faisons un premier bivouac sur une bonne vire en taillant dans la neige à 100 m du sol
Les bonnes conditions nous permettent de pouvoir faire l’ascension à la journée (une grosse journée), le rocher est souvent trés bon, les rampes se gravissent vite grâce à une bonne quantité de glace. Au tiers de la voie, une cordée nous rattrape et ce sont des copains: François, Antoine Langue et Antoine Pecher. C’est trés agréable d’etre dans cette voie avec des pots et une météo fort bonne: on a jamais eu froid.
Les quelques longueurs en Mixte nous procurent quelques bonnes sensations lorsque l’on a du mal à se protéger dans ce rocher moins bon.

Au niveau du dernier bivouac de Gousseault il y a toujours son sac et son hamac et quelques cordes trainées par le vent. Ce qui nous provoque une certaine émotion en pensant aux souffrance qu’ils ont dû endurer à seulement 150 m du sommet.

Arrivée au sommet vers les 22h nous dormons, avec un petit vent raffraichissant, jusqu au levé de soleil sur le mont blanc… Magnifique!!

[/pos_dim][/mvb_column][/mvb_row]

Tags: , , , , ,